Catherine Ancelot a obtenu une maîtrise de japonais consacrée à l’histoire de la traduction littéraire au Japon. Depuis 1988, elle exerce le métier d’interprète de conférence à Tokyo et enseigne l’interprétation à Simul Academy ainsi qu’à l’Université Aoyama Gakuin.

Elle a traduit en français plusieurs auteurs japonais contemporains : Inoue Yasushi, Endō Shūsaku et Enchi Fumiko, et a reçu le prix Noma de traduction littéraire des éditions Kōdansha pour sa traduction du roman Rebellions solitaires de Maruya Saiichi ainsi que le prix Konishi pour sa traduction de Jambes de cheval, recueil de nouvelles d’Akutagawa Ryūnosuke.


Crédit photo : collection personnelle de l’auteur