Janina Tomimoto est titulaire d’une maîtrise de japonais des Langues’O sur Tanabe Seiko et le parler d’Osaka.

Elle vit dans le Kansai où elle enseigne le FLE dans plusieurs universités.

Sa traduction d’un recueil de nouvelles de Tanabe Seiko intitulé Josée, le tigre et les poissons a été publiée aux Éditions d’Est en Ouest en 2017.

Elle a également publié deux articles dans la revue de l’université d’Osaka : l’un sur les difficultés de la traduction littéraire à travers les nouvelles de Tanabe Seiko et l’autre (en collaboration avec Jean-Marcel Morlat, traducteur littéraire et conseiller pédagogique, Graybridge-Malkam, Ottawa, Canada) sur les problèmes de la traduction-relais illustrés par Silence d’Endō Shūsaku traduit en français par le biais de l’anglais. 

« Complexité de la traduction du japonais vers le français, le cas des œuvres de Tanabe Seiko » (mars 2014)

« Shūsaku Endō en traduction-relais : le cas de Chinmoku (Silence) » (mars 2017)